+81 (0)70 4551 6843‬‬ contact@classic911.design

La Porsche 901 est une légende. Modèle précurseur de notre adorée 911. À l’automne de 1963, Porsche présentait au monde la 901, lors du salon automobile de Francfort (Allemagne). Aujourd’hui, un modèle rare revient à la maison mère et le résultat de sa restauration est orgasmique pour les amoureux des vieilles Porsche.

Porsche 901

© Porsche AG

C’est avec une joie ultime que Porsche dévoilait en 1963 un véhicule prêt pour la production. Mais en l’espace de quelques semaines le rêve devint cauchemar. Le coupé sportif a dû être renommé à la suite d’un conflit de marques avec Peugeot.

Restauration orgasmique

© Porsche AG

Dès lors, le modèle devient la Porsche 911. Tous les véhicules des clients produits jusqu’à ce point ont été fabriqués en tant que 901, mais vendus comme 911.

Porsche dévoile la 901 en 1963

© Porsche AG

En effet, pendant 50 ans, la collection d’usine Porsche avait manqué une de ces raretés, jusqu’au 5 août 2014, quand un seul appel téléphonique a tout changé.

La Porsche 901

Porsche 901 © Porsche AG

Maman rentre à la maison


Le temps presse. La voiture doit être vendue rapidement. Afin de faire la bonne offre, il a été convenu qu’une inspection détaillée devrait être effectuée. Deux rapports d’évaluation fournis par des experts externes ont livré le même verdict, et ce fut bien au-delà des attentes du vendeur. Porsche a payé 107 000€ pour le 911 rouge original, et 14 500€ pour le 911 L. Ce dernier restera exactement dans les mêmes conditions, pour respecter l’histoire et la garder « vivante ».

Restauration Porsche 901

Restauration Porsche 901 © Porsche AG

Le coupé rouge a été construit en octobre 1964 comme l’un des premiers modèles de série de voiture de sport connue à l’époque comme le modèle 901. Presque exactement 50 ans plus tard, le Musée Porsche a trouvé cet article rare et a décidé de l’acheter avec un vue de le restaurer à son état d’origine.

Restauration Porsche 901 © Porsche AG

Restauration Porsche 901 © Porsche AG

À l’origine, Porsche a développé et présenté le successeur du modèle Porsche 356 sous la désignation de Type 901. Cependant, quelques semaines après avoir commencé la production à l’automne 1964, le coupé a dû être renommé en raison d’un conflit de marque, et a changé le nom par « 911 ».

Un trésor caché historiquement important

© Porsche AG

Un trésor caché historiquement important


En 2014, tout en valorisant une collection d’objets oubliés depuis longtemps dans une grange, une équipe de télévision allemande travaillant sur un programme d’antiquités et de souvenirs a découvert deux modèles 911 datant des années 1960.

Un trésor caché historiquement important

© Porsche AG

Après s’être renseigné auprès du Musée Porsche, il est apparu que l’une des deux voitures de sport portant le numéro de châssis 300.057 était l’un des rares modèles construits avant le changement de nom du modèle.

Numéro de châssis 300.057

Numéro de châssis 300.057 © Porsche AG

Le musée Porsche a décidé d’acheter les deux modèles 911 au prix estimé par un expert indépendant, ce qui a permis de combler une lacune majeure dans sa collection de voitures classiques produites par la marque Porsche.

Restauration avec des pièces authentiques

© Porsche AG

Réparer avant le remplacement : une restauration complexe et étendue de la Porsche 901 en utilisant des pièces authentiques


L’un des facteurs cruciaux en faveur de l’achat du véhicule était le fait que la vieille 911 n’avait pas été restaurée auparavant. Ce qui est un critère majeur pour tous les puristes qui souhaitent restaurer un véhicule d’époque. L’objectif était de donner aux spécialistes du musée la possibilité de restaurer la voiture de sport aussi authentiquement que possible.

Réparer avant le remplacement

© Porsche AG

Par conséquent, il a fallu au total trois ans pour ramener cette voiture de sport très rouillée à son état d’origine. Les équipes ont utilisé de véritables pièces de carrosserie provenant d’un autre véhicule.

Moteur Porsche 901 © Porsche AG

Moteur Porsche 901 © Porsche AG

Par ailleurs, le moteur, la transmission, l’électricité et l’intérieur ont tous été réparés suivant le même principe. La règle générale était de conserver les parties et les fragments si possible plutôt que de les remplacer.

Porsche 901 © Porsche AG

Porsche 901 © Porsche AG

Enfin, ces méthodes complexes de restauration utilisées par le Musée Porsche sont une approche standard. Elles sont précisément la raison pour laquelle il a fallu si longtemps pour donner vie à cette voiture de sport historique. Félicitons les équipes Porsche pour cette beauté qui donne des frissons et une leçon d’humilité.

©  classic911.design / Bernard Braun


Sources externes
%d blogueurs aiment cette page :