+81 (0)70 4551 6843‬‬ contact@classic911.design

Von der Teilung bis zur Wiedervereinigung – Après la séparation, la réunification

« Les gars ! C’est comme si j’avais bu du Champagne Allemand ! « , Ralph Klein, pilote anglais ayant essayé la 911DS.

Porsche 911 DS HybrideSe lancer des défis est souvent l’apanage des passionnés et restaurateurs de véhicules anciens. Parmi les défis, il en est un très intéressant, lancé par l’équipe Brandpowder : marier deux véhicules emblématiques et présents dans le top des voitures du siècle dernier. La Porsche 911 (qui fête ses 50 ans en 2013) et la Citroën DS sont les deux voitures.

Porsche & Bertoni : choucroute et spaghetti

Pleines d’inspirations et bien plus que de simples tas de ferrailles et de mécaniques, la Porsche 911 et la Citroën DS sont de véritables mythes. Y toucher est peut-être un sacrilège pour certains, mais au fond, quoi de plus jouissif que de voir se réaliser le fruit de l’imagination de certains, surtout lorsque c’est bien fait et plein de bon sens – et d’humour juste. A l’heure où le tout électronique est là, à l’heure de la sortie du Macan, quoi de plus contre-courant que d’offrir aux amateurs la vision d’un « engin » extraordinaire.

Porsche 911 Citroen DS HybridePrendre les deux plus belles voitures jamais réalisées à leur époque et les mettre ensemble littéralement à quelque chose d’incongru ? Ceci aurait très bien pu sortir de la tête d’un Marcel Duchamp de l’automobile, mais c’est la jeune équipe de Brandpowder qui a pris en charge ce projet fou. Personne n’a tenté quelque chose de si compliqué auparavant (enfin, de connu, car des inventeurs en herbe il en existe).

Les défis techniques sont ici énormes, même l’équipe la plus compétente en mécanique peut passer des nuits blanches en se rongeant le frein, et oser toucher à ces saintes icônes du design automobile, réalisées par Ferdinand Porsche et par le designer-sculpteur italien Flaminio Bertoni, est un enjeu titanesque.

Porsche 911 Citroen DS HybrideLa Porsche 911 et la Citroën DS sont des véhicules totalement différents, tant au niveau du poids, de la forme, de la dynamique, et sans parler de la puissance et les contraintes qui vont avec. Un simple copier/coller n’est donc pas possible ou alors seulement sur une image ou une maquette. Néanmoins, Brandpowder a décidé de donner la vie à ce projet en invitant Stewart Johnson (ancien ingénieur mécanique), et probablement l’un des experts les plus réputés dans le domaine. « Après un rapide coup d’œil à nos dessins et maquettes, il a sèchement demandé : « Où allez-vous placer le moteur? ». Bonne question, nous avons pensé. Emporté par notre propre enthousiasme, nous avons totalement oublié que pour adapter à un moteur Porsche 911 dans le capot arrière d’une Citroën DS est aussi facile que de presser une citrouille dans une cosse de pois. » explique Brandpowder.

Bugatti-Veyron-Bug-EdEnfin, et pour terminer (et c’est bien dommage), cette histoire est malheureusement une belle blague bien orchestrée par l’agence de communication et design Brandpowder, dont vous trouverez l’histoire originale ici et toutes les explications pour comprendre cette « Intox » ici et ici. Une belle petite note d’humour juste avant le 11 Novembre et une manière symbolique de rapprocher les frontières de deux pays européens qui ont eu la chance de sortir de leurs ateliers de sacrés véhicules durant une époque. Une blague du même acabit que celle sur l’hybride d’une Bugatti Veyron et d’une VW Coccinelle d’il y a quelques mois.

Petit cadeau vidéo pour celles et ceux qui ne l’auraient pas encore visionné sur le Web, un conducteur au volant de sa Porsche 993 qui évite le pire à deux reprises. A voir absolument !

© Blog classic911.design

Sources photo via brandpowder.com/911-ds-the-perfect-car

%d blogueurs aiment cette page :